L’éclairage de la maison : toujours plus connecté et plus écologique

0
1789

Avec le développement de la technologie et l’engouement pour les démarches écologiques, l’éclairage pour la maison n’aura pas pris beaucoup de temps pour se mettre au goût du jour et suivre la tendance. L’éclairage pour la maison est passé des dispositifs classiques, peu économiques et polluants, aux dispositifs proposant beaucoup plus d’intérêts aux foyers et à l’environnement. De très nombreuses inventions sont présentées et commercialisées chaque année pour offrir à tous les foyers de nouvelles solutions d’éclairage, toujours plus connecté et plus écologiques.

L’éclairage de la maison

eclairage-cuisine-plusieurs-sources-lumineusesComme un bon nombre d’accessoires pour la maison, l’éclairage allie à la fois utilité et esthétisme, tout en mettant à profit les avantages que propose la technologie, notamment en matière de connectivité. Les classiques et encombrantes lampes suspendues(lampes à néon ou lampes à incandescence)et les lampes (d’intérieur ou d’extérieur) trop ou pas assez puissantes, ont désormais laissé la place aux spots encastrables, aux projecteurs économiques et surpuissants et aux lampes aussi discrètes que puissantes, comme la liseuse pour la tête de lit, les spots orientables pour plan de travail, les spots pour marche d’escalier, ou encore les bandes de LED idéales pour éclairer les zones sombres. En outre, de nombreux autres dispositifs peuvent être connectés avec un système de gestion informatisée. Grâce à un Smartphone, un ordinateur, une tablette tactile, ou un panneau de contrôle…, gérer la luminosité d’une pièce ou de l’ensemble du foyer devient un véritable jeu d’enfant. Le système d’éclairage connecté permet de mieux gérer la consommation globale et de contrôler les impacts des dispositifs sur l’environnement.

Au-delà de son rôle principal qui est d’éclairer, de nos jours, l’éclairage sert aussi à traiter certains maux. La luminothérapie, ou thérapie par la lumière, permet par exemple de favoriser la sécrétion hormonale des habitants du foyer exposé à la lumière, et sans que ceux-ci s’en rendent compte. Toutefois, la luminothérapie doit se faire uniquement avec une lumière dépourvue d’ultraviolets et d’infrarouges.

SHARE

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY