Protéger votre potager des agressions extérieures

0
537

Installé au fond de votre jardin, votre potager vous apporte toute l’année des heures de bonheur et de délicieux fruits et légumes à déguster. Mais pour assurer les récoltes chaque saison, protéger votre potager est indispensable. Voici quelques astuces pour bien protéger votre potager des agressions extérieures.

Le potager, un terrain sensible aux agressions extérieures

Peuplé par les fruits et légumes et entourés de terre, le potager est souvent l’habitat privilégié d’insectes nuisibles. Chaque insecte attaque et se nourrit de ses plantes privilégiées : les chenilles sur les choux, des limaces pour les salades, le doryphore sur les pommes de terre…

Au cours de leur croissance, les fruits et légumes sont également vulnérables à de nombreuses maladies plus ou moins répandues : le mildiou sur les tomates ou la tavelure sur les pommes par exemple. Enfin, les intempéries violentes comme la grêle peuvent également malmenées votre potager.

Comment protéger votre potager des agressions extérieures ?

Rassurez-vous, il existe des solutions pour protéger votre potager des insectes nuisibles, des maladies et des intempéries !

Pour la protection des récoltes, vous pouvez commencer par utiliser des pièges à insectes. Ciblant particulièrement les limaces, elles permettent de protéger vos fruits et légumes. Pour protéger vos fruits et légumes, installez également des voiles, des tunnels de croissance ou des cloches de forçage. Ils favoriseront également le développement de vos récoltes.

Il existe enfin une technique naturelle pour protéger les fruits et légumes de votre potager : le compagnonnage. Très utilisé en permaculture, le compagnonnage consiste à associer plusieurs fruits et légumes ensemble avec des herbes aromatiques. Chaque plante possède ses propres propriétés et en les plantant côte à côte, celles-ci se protègent mutuellement. En outre, le compagnonnage permet à vos plantes d’accélérer leur croissance en bénéficiant chacune de leur propriété.

SHARE

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY